Version imprimable de la page
source : ytrac.fr


CCAS - Maison de retraite

ACTIONS SOCIALES

Les premières décisions du Centre Communal d’Action Sociale
Le Centre Communal d’Action Sociale est un établissement public communal autonome, administré par un Conseil d’Administration, présidé par le Maire.
Dans le prolongement des élections municipales, il a été procédé au renouvellement des membres du Conseil d’Administration du CCAS d’YTRAC et à son installation le 24 avril 2014.
Il est composé pour moitié d’un collège des élus municipaux et pour l’autre moitié d’un collège de personnes nommées par le Maire
Président : Roland CORNET Maire
Membres collège des élus : Bernadette GINEZ (Vice-présidente) - Magali RIGAULT – Josiane LAVERGNE – Lucinda GONTINEAC – Charlotte LAPORTE
Membres collège des personnes nommées par le Maire : Marie-Odile BARRIAC – Marie-Jeanne BONHOMME – Janine CAUMON – Bernard FILHOL - Alain VERNET
Parmi les premières décisions du CCAS figurent :
➜ L’adoption d’un règlement interne d’attribution des aides sociales facultatives.
Le CCAS s’est doté d’un règlement interne permettant de préciser les règles selon lesquelles les aides pourront être accordées. « Il répond à un objectif d’égalité de traitement en garantissant aux administrés une cohérence dans les réponses données aux demandes d’aides individuelles adressées. »
Les aides individuelles s’adressent particulièrement aux demandeurs en difficulté au regard de leurs ressources et de dettes. L’aide est facultative et subsidiaire. Elle ne peut intervenir que si, et seulement si, les droits aux différents régimes légaux et extra légaux auxquels le demandeur peut prétendre ont été ouverts et les différents dispositifs d’aide mobilisés.
La demande est effectuée à l’appui de l’instruction d’un travailleur social C (Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique) du bassin d’Aurillac.
Cette convention signée en juin 2009 est arrivée à échéance. Le CCAS a renouvelé son adhésion pour YTRAC.
Conclue pour 5 ans, cette convention organise la coordination des moyens et des financements pour les communes signataires. Les communes s’engagent au financement du CLIC au prorata de leur nombre d’habitants.
Le Clic est un lieu d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation à disposition de toute personne de plus de 60 ans et de son entourage. Il prend en compte tous les éléments de la vie quotidienne : Soins, accompagnement, environnement, vie sociale, etc…
Il a pour mission, principalement, d’améliorer l’information concernant le maintien à domicile, de promouvoir et de coordonner les aides et services qui peuvent contribuer à améliorer les conditions de vie.
Les élus des communes signataires peuvent également le saisir pour toute information relative à la population âgée ou pour signaler les situations complexes en matière de maintien à domicile.
Permanences du CLIC : Aurillac - 5, rue Eloy Chapsal (Résidence les Clarisses)Possibilité de rendez-vous à domicile Contact téléphonique : 04 71 62 88 95
➜ L’adoption d’un barème d’aides permettant de soutenir l’accessibilité pour tous aux activités du Centre Socioculturel « A la Croisée des Autres ».
Ce dispositif permet, en fonction de leur quotient familial, une modulation de la participation financière des familles dans trois domaines d’activités organisées par le Centre Socioculturel :
Action sociale Permanence de l’assistante sociale – Les loisirs en famille à la journée
– L’accès aux pratiques culturelles et sportives
– L’accès à un spectacle en famille
  L’aide du CCAS s’applique, selon un pourcentage déterminé, du QF1 au QF6.
QF1 < 281 : 60 %   QF2 282-538 : 50 %  QF3 539-627 : 45 %   QF4 628-723 : 40 %
QF5 784-872 : 30 %    QF6 873-1046 : 20 %
L’aide du CCAS permet également une prise en charge de 50 % de l’adhésion pour les familles du QF1 au QF3.
La réduction correspondante est appliquée par le Centre Socioculturel lors de la facturation.

L’actualité 2015 du Centre Communal d’Action Sociale Le CCAS est l’instance communale qui porte analyse des besoins sociaux et réalisation des actions de solidarité en direction des habitants de la commune.
Au cours de 2015 plusieurs actions ont été engagées :

➜ Le règlement des aides financières permettant de soutenir les habitants qui rencontrent des
difficultés pour faire face à des dépenses de la vie quotidienne a été complété d’une nouvelle
modalité d’intervention. Lorsque les difficultés ne permettent pas d’effectuer
les courses de première nécessité une aide sous forme de tickets d’achats alimentaires sera possible.
Les tickets seront valables chez les commerçants Ytracois : supérette, boulangerie et pharmacie pour
du lait maternisé.
➜ Une réflexion de fond a été conduite pour structurer des actions de solidarité en direction
de nos ainés et en particulier pour lutter contre l’isolement et créer du lien social
A l’appui de l’enquête réalisée ce printemps auprès des personnes de plus de 70 ans, celles intéressées par
des visites à domicile et l’organisation d’un transport vers le marché d’Aurillac ont été visitées pour confirmer
leurs attentes. Ces visites ont été réalisées par Rémy Jougounoux en service civique à la mairie, accompagné
d’une étudiante stagiaire au Centre Socioculturel. Elles ont permis de préciser que 15 personnes sont
intéressées pour bénéficier de façon régulière d’une visite à domicile et 23 d’un transport pour pouvoir se
rendre au marché.
➜ Une réunion d’information sur le maintien à domicile a été organisée le 1er décembre 2015
Réalisée avec le concours du dispositif départemental d’Aide aux Aidants Familiaux cette
réunion a permis de présenter les différentes solutions et aides qui existent pour permettre le maintien à
domicile lorsque l’âge, les problèmes de santé et la perte d’autonomie rendent certaines tâches de la vie
quotidienne plus difficiles ou qu’elles ne peuvent plus être réalisées.
Six intervenants du champ du maintien à domicile ont animé cette réunion et répondu aux différentes
questions de la trentaine de participants : René Clavilier psychothérapeute et intervenant dans les
formations Auxiliaire de vie sociale avec la Maison Familiale Rurale, Nathalie Chapsal, coordinatrice du
CLIC du Bassin d’Aurillac, Aurélie Papon , responsable de secteur à l’association d’aide à domicile ASeD,
Madame Sylvie Roques Infirmière à Ytrac, Lucile Picaud-Spaletta Coordinatrice et Marie-Christine
Gazal animatrice du Dispositif Départemental d’Aide aux Aidants Familiaux.
Lors de cette réunion il a été également abordé la place de l’aidant familial.
L’aidant familial est celui qui vient en aide à un proche pour des activités de la vie quotidienne parce
que son état de santé, l’âge ou le handicap nécessite accompagnement et présence.
Or il est observé que l’aidant familial peut être en situation de risque d’épuisement ou d’oubli de soi.
Pour lutter contre ce risque un service de répit à domicile est aujourd’hui proposé par le Dispositif
Départemental d’Aide aux Aidants Familiaux. Ce service permet, par l’intervention d’un
professionnel des associations ASED ou ADMR de remplacer ponctuellement la personne aidante auprès
de la personne aidée pour lui permettre de prendre du temps pour un rendez-vous, une visite, une promenade,
tout simplement lui permettre de souffler. Le professionnel de l’aide à domicile apporte à la personne
aidée un accompagnement adapté à ses besoins.
Le service de répit à domicile permet l’intervention d’un professionnel de l’aide à domicile sur des demi-journées de trois à cinq heures voire journée dans la limite, annuellement, d’un forfait de 15 h d’intervention renouvelable une fois. Une participation financière de 4€/heure est demandée.
Pour solliciter le service de Répit, bénéficier d’une écoute et de réponses à vos questions
contactez la permanence « Écoute Info Aidants Familiaux » au 04 71 43 14 16 du lundi au jeudi de
13 h 30 à 17 h
.
Repas de Noël des aînés Le traditionnel repas de Noël auquel sont invités les
Ytracois (ses) à partir de 70 ans s’est déroulé le samedi 12 décembre 2015 au restaurant de la Gare d’Ytrac.
Un moment convivial réunissant nos aînés, des mem-bres du CCAS et les élus soit 149 participants.
Un repas partagé dans une ambiance chaleureuse, amicale et musicale sous la houlette de Claude Meallet
et de son orchestre. Dans le propos d’accueil, Monsieur le Maire a fait nun rappel des actions menées en 2015 et des projets à venir sur la commune, Madame Bernadette Ginez a présenté l’action du CCAS et les services développés début 2016. Ceux qui n’ont pu être présents se sont vu remettre un carnet « chèques cadeaux » d’une valeur de 25 € valable chez les commerçants Ytracois. Noël a également été marqué avec les résidents de
l’EHPAD La Forêt le samedi 19 décembre par la remise d’un petit cadeau gourmand.
Des actions concrètes mises en oeuvre tout début 2016 pour répondre aux attentes
de nos aînés

➜ Réalisation de visites « veille-prévention » par le facteur Par convention avec La Poste dans le cadre d’un
nouveau service Cohésio le facteur réalisera, dans le cadre de sa tournée, une visite par semaine auprès
des personnes âgées et/ou isolées qui en ont fait la demande pour s’assurer que tout va bien. Ces visites,
d’une dizaine de minutes au maximum, ont un caractère de veille et de prévention et permettent de
créer un petit moment d’échange et de lien. Cette convention sera signée, à compter de janvier, pour une période expérimentale de 3 mois. Le CCAS prendra en charge le coût de cette visite « veilleprévention » facturée par la Poste.
➜ Mise en place d’un transport pour aller au marché le samedi matin
C’est en partenariat avec le Centre Socioculturel A la Croisée des Autres qui dispose d’un mini bus que
ce transport sera organisé. Cette initiative s’inscrit dans la dynamique d’actions Intergénérationnelles et
de lien social développée par le centre Socioculturel en direction des habitants. Les modalités pratiques
de fonctionnement seront prochainement communiquées aux personnes qui en ont formulé le souhait. Le
CCAS participera au coût du service.
➜ Création sur la commune d’un dispositif de visiteurs bénévoles à domicile « Brin de Causette »
Un maintien à domicile de qualité passe par l’intervention de professionnels à domicile, le recours à des aides techniques mais doit également comprendre une dimension de lien social. Avec le concours du Dispositif d’Aide aux Aidants Familiaux du Cantal, le CCAS et le Centre Socioculturel vont porter un projet de création d’un groupe de
visiteurs bénévoles pour organiser des temps de rencontre et d’échange au domicile des personnes qui souffrent d’un certain isolement. L’objectif est de partager de manière régulière un moment convivial
permettant discussions, promenades, des temps de lecture, de jeux de société.... selon les attentes et les
centres d’intérêts de la personne visitée.
Cette initiative vous intéresse, vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter le CCAS en mairie
au 04 71 47 70 79 ou le Centre Socioculturel au 04 7146 83 00 et nous laisser vos coordonnées pour pouvoir être associé aux différentes étapes de ce projet.

Après avoir distribué les bons de Noël aux habitants
de plus de 70 ans, Roland Cornet, maire, en compagnie des membres du conseil municipal, du personnel de
la maison de retraite et des membres de la nouvelle association des Amis de la forêt a présenté les voeux
de la municipalité aux résidents de l’EHPAD de la forêt. Il a, à cette occasion, notamment souligné
« l’engagement des personnels de l’établissement auprès des usagers qui est souvent cité en exemple ».
Cette journée solidaire et conviviale s’est déroulée avec des démonstrations de danses par l’association
ytracoise Dynamic danse 15 qui ont été suivies d’un repas de fête et d’une distribution de présents offerts
par le CCAS.
Bernadette GINEZ,
Adjointe Action Sociale et Solidarité

 INFOS PRATIQUES
Permanence de l’assistante sociale
du Conseil Départemental :
Mme Isabelle FILIQUIER - Le 1er jeudi du mois de 9 h 30 à
12 h en Mairie sur rendez-vous - contact : 04 71 46 99 63
 CLIC (Centre local d’information et de coordination
gérontologique) du Bassin d’Aurillac pour toute
information sur le maintien à domicile : 04 71 62 88 95
 Permanence en mairie de l’adjointe en charge de
l’action sociale et de la solidarité chaque samedi
matin de 10 h à 12 h et sur rendez-vous